Quand le bain est au cœur de la peinture…

Bain peinture

Au XIXe siècle, les pratiques liées à l’hygiène et aux bains ont inspirées de nombreux artistes. Puisant leur inspiration dans la beauté de la femme nue et la mettant en avant par un jeu de lumière et de couleurs, les artistes ont su immortaliser ces scènes du quotidien. Que ce soit dans les bains collectifs où dans des salle de bains privées, ces toiles représentent à merveille le moment du bain au cours du temps : détente, soin et moment intime.

La petite baigneuse

Ce tableau « La petite baigneuse » de Jean Auguste Dominique Ingres (1828) présente plusieurs femmes au cœur d’un harem profitant d’un bain et de soins. Une femme dévêtue se tient au premier plan, de dos, assise sur des draps blancs. Elle semble tout juste être sortie de l’eau comme le souligne ses cheveux enroulés dans un foulard. Dans le fond du tableau, une femme goûte aux plaisirs de l’eau chaude tandis qu’une autre, à demi allongée sur un banc de pierre, se fait coiffer les cheveux et masser les mains par des servantes. Cette toile met bien en avant le bain et l’hygiène comme une pratique favorisant le bien être et la détente. La salle de bain est un lieu où la femme prend soin d’elle et de son corps, même dans des bains publics.

Cette toile de Chassériau représente plusieurs femmes au moment des bains dans des termes romains. Ce « Tepidarium » a été réalisé par l’auteur suite à sa visite des vestiges des bains de Vénus Génitrix à Pompéi vers 1840. Dans cette toile, l’artiste retranscrit les différentes activités des femmes lors des bains. Ainsi, on peut voir certaines femmes se reposer, d’autres se sécher, discuter ou évidemment se laver. Cette œuvre nous permet également de visualiser les élégantes peintures et statues qui décoraient les bains à l’époque antique.

le bain antique

Peu à peu, la toilette revêt un caractère de plus en plus intime et personnel. Cela peut se ressentir dans les peintures où les femmes sont représentées seules dans leur « salle de bain » et non plus dans des bains collectifs.

la salle de bain gothique

Ainsi, dans « La Salle de bain gothique », toile de Jean Baptiste Mallet (1810) exposée à Dieppe, le femme apparaît de dos, seule dans la salle de bain. Elle est doucement éclairée par les rayons de lumière venant des vitraux et immortalisée au moment ou elle finit de se dévêtir. Sous sa fenêtre, on peut apercevoir une large baignoire en pierre, prête à accueillir la jeune femme.

degas-nu-baignoire

Cette toile est exposée au Musée d’Orsay à Paris. Réalisée en pastel par Edgar Degas en 1883, elle représente une femme dans sa baignoire, s’épongeant la jambe. Les couleurs sont simples tout comme le tableau qui met uniquement en valeur le geste de la toilette réalisé par la femme.

ALFRED-STEVENS- LE BAIN

Peinte par Stevens, cette toile « Le bain » (1873-1874) présente une femme paresseusement allongée dans sa baignoire. On peut également observer la robinetterie originale de ce tableau, en forme de canard. A coté, on trouve surement une des premières étagère salle de bain en forme de coquillage, dans laquelle semble reposer le parfum de madame. Cette peinture à l’huile met en avant la toilette comme un moment personnel. Prendre du temps pour soi, valoriser sa détente et son bien être est primordial, comme le souligne le livre au premier plan.

la toilette lautrec

Enfin, cette célèbre peinture « La Toilette » (également nommée « Rousse ») a été réalisée en 1899 par Toulouse-Lautrec. Cette toile nous présente une femme au moment de sa toilette, comme en témoigne la bassine de métal située entre les deux sièges. Assise au sol et le bas du corps entouré d’un drap blanc, elle laisse uniquement apparaître son dos nus et semble plongée en pleine réflexion. Car oui, la salle de bain même à l’époque permettait de se recentrer sur soi, se ressourcer, sans penser à ses problèmes quotidiens !

Ces représentations artistiques soulignent tout d’abord le bain comme lieu de partage et convivialité avec les bains collectifs. Puis peu à peu, la salle de bain relève du plaisir intime et renvoi l’image d’un lieu l’on peut se détendre et profiter de calme sous l’eau chaude… Le bain prend pleinement la place qui est la sienne aujourd’hui nous permettant un moment uniquement tourné vers soi.

Tagged with: